Rosso

Bienvenue sur mon blog

23 novembre, 2010

Sénégal, introduction

Classé dans : Non classé — marierosso @ 19:09

Me voilà de retour en Mauritanie depuis 15 jours maintenant aprés ces 2 mois au Sénégal du 1er septembre au 6 novembre dernier.

Je n’aurai jamais cru en partant au Sénégal que je pourrai avoir cette sensation de vie si chaotique! J’ai vraiment eu l’impression de vivre 2 mois dans un tourbillon de couleurs, d’agitation permanente, de rencontres merveilleuses et précieuses, de rencontres pesantes et épuisantes, d’obstacles, d’appels à l’aide…
Ce pays de la Teranga (l’ »hospitalité ») bascule vers l’expression amer d’un pays dépouillé de ses richesses qui ne lui permettent plus de vivre, ayant à peine de quoi survivre. Ce peuple si plein de Vie qui ne cesse pourtant de sourire, d’accueillir, de chanter, de danser, de s’en remettre à Dieu. Ils luttent tant bien que mal pour préserver au moins leurs valeurs, seul moyen de garder leur dignité et de se relever chaque matin alors qu’ils sont assoiffés de connaissances, d’évolution, de progrès mais tellement laissés pour compte. Je me suis demandée comment ce peuple, bien plus libre politiquement et religieusement que la Mauritanie, avait pu se retrouver aussi soumis à ceux qui le gouvernent: naïveté? … et pourtant libéré de l’esclavage depuis 1848!!!

Alors c’est une jeunesse fière de ses origines que j’ai croisée mais totalement aveuglée par les médias qui les ouvrent sur une société occidentale où personne ne manque de rien et la vie est si facile… phénomène magnifiquement amplifié par le narcissisme choquant d’une capitale qui se voudrait déjà en tête des plus grandes capitales du continent, décalage foudroyant pour une génération née en brousse!!!! Bon, là je m’emporte, je sais que j’exagère mais ce n’est pas mentir de dire que Dakar a la folie des grandeurs et ne se préoccupe pas de nourrir son peuple.

Vous le comprendrez, à travers ce voyage j’ai pu vivre auprès d’acteurs remarquables que sont les communautés religieuses, elles sont à l’écoute de ce peuple qui ne veut pas baisser les bras, et oeuvrent avec tant d’énergie pour les aider à garder l’espoir en des jours meilleurs, j’ai été touchée… c’est peut-être d’ailleurs pour cela que je n’ai pris aucune photo des Pères et religieuses avec lesquels j’ai vécu pendant tout ce temps, parce que j’ai vécu un peu à travers eux leur quotidien sans y participer, comme lorsqu’on est en admiration par le travail d’un artiste en train de créer et qu’aucune photo ne peux témoigner de ce que l’on voit.

Enfin voilà déjà un aperçu de mon périple (3 villes= étape pour la nuit) sur la carte du Sénégal:
1/ Rosso-Dakar
2/ Dakar-Kedougou
3/ Kedougou-Salemata
4/ Kedougou-Tambacouda-Ziguinchor
5/ Ziguinchor-Oussouye
6/ Oussouye-Cap Skiring
7/ Cap Skiring-Ziguinchor-Joal Fadiouth
8/ Joal Fadiouth-Nguekokh
9/ Nguekokh-Ile de Gorée
10/ Ile de Gorée-Dakar-Keur Moussa
11/ Keur Moussa-Rosso

PS: je ne suis pas sûre de certains itinéraires pris par le car ou le taxi-brousse notamment pour le 1er et le 2nd…

cartedusenegal.jpg

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres