Rosso

Bienvenue sur mon blog

29 novembre, 2010

Siné Saloum

Classé dans : Non classé — marierosso @ 22:19

3ème étape: le Siné Saloum

Pour rejoindre le Siné Saloum, il a fallu traverser la Gambie et son immense fleuve, bien plus impressionnant que celui qui sépare la Mauritanie du Sénégal!

dsc01178.jpg  dsc01177.jpg

La région du Siné Saloum est le royaume des Sereres (certains disent qu’ils auraient des origines égyptiennes), la culture du riz des tribus Diolas est remplacée par la culture du Mil, céréale très très consistante, surtout consommée le soir…

dsc01295.jpg 

Les fromagers font place aux Baobabs, tout aussi imposants! Encore une fois, l’arbre est un véritable trésor pour l’être humain: l’écorce des baobabs sert à faire des cordes mais aussi des médicaments; les feuilles, séchées et pilées, donnent une poudre que l’on ajoute dans les sauces des plats de mil car elles sont riches en fibre et facilitent la digestion; le fruit, le pain de singe, est utilisé également en poudre mais plutôt comme antidiarrhéique et comme boisson.
J’ai pu visiter un baobab sacré âgé de 850 ans (cf 3ème photo) et dans lequel on enterrait les griots. Selon la tradition pour éviter toute malédiction, les griots ne pouvaient être enterrés à même le sol car ils ne travaillent pas la terre. Les griots sont les communicateurs traditionnels en Afrique. Ils détiennent par héritage la parole, le chant et la musique et sont présents à chaque grande occasion. Ce sont eux qui annoncent les évènements dans un village par le biais du tam tam par exemple (cf 4ème photo).
dsc01213.jpg   dsc01214.jpg   dsc01218.jpg dsc01322.jpg

Le Siné Saloum est surtout une région surprenante entre terre et mer, qui fourmille de canaux dessinant des centaines d’îles ou îlots. On retrouve les mangroves peuplées des palétuviers, des lagunes. La faune marine y est très riche (poisson, huitres, coquillages, crevettes), véritable paradis pour les oiseaux marins (pélicans, bécasses, flamants roses, vanneaux éperonnés, hérons, aigrettes noires, tourterelles, hirondelles, etc.).

dsc01314.jpg  dsc01329.jpg  dsc01326.jpg   dsc01310.jpg   dsc01211.jpg        dsc01208.jpg

C’est intéressant aussi de voir d’une région à l’autre les différences d’habitation, ainsi le toit des cases n’est plus fait de paille mais de feuilles de palmier rônier.

dsc01238.jpg       dsc01239.jpg

 

Arrivée à Joal Fadiouth j’ai été accueillie par les Soeurs Fransiscaines Missionnaires de Marie. L’une d’entre elles (également une ancienne de Mauritanie) gère le centre de promotion féminine avec un diplôme obtenue à l’issue des 3 années de formation: couture, teinture, ménage, cuisine, etc. Une autre Soeur enseigne l’espagnol au collège. D’autres Soeurs dans les environs gèrent un foyer de 45 jeunes filles, formées principalement aux tâches ménagères, elles sont souvent immédiatement employée par des familles après leur formation.

La commune de Joal Fadiouth, ville natale de Léopold Sédar Senghor, est une ville tout en longueur, coincée entre la mer d’un côté et les mangroves de l’autre.

 

d’un côté le mer …. dsc012961.jpg

 

…de l’autre les mangroves dsc01283.jpg

 

A la pointe de Joal, on accède par un joli pont tout en bois l’île aux coquillages de Fadiouth. Constituée entièrement de coquillages (récoltés et séchés à même le sol), cette île artificielle possède 6 quartiers. Auparavant à 100% catholique avec un Saint Patron par quartier, une grande mosquée a ensuite été construite avec une aide financière de l’église catholique. L’île compterait aujourd’hui 4 mosquées.

dsc01204.jpg     dsc01195.jpg  dsc01274.jpg  dsc01259.jpg  dsc01267.jpg  dsc01242.jpg    

Relié à Fadiouth par un autre pont, son cimetière aux coquillages est situé sur un îlot. C’est le symbole même de la tolérance religieuse puisqu’y sont réunis musulmans et catholiques! Depuis le cimetière, on peut très bien voir les fameux greniers à mil qui permettent de faire sécher les récoltes, faute de place dans le village!

dsc01286.jpg   dsc01278.jpg

 

dsc01230.jpg  Tient, un petit air de Bretagne!

 

 

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres